PHILOSOPHIE

Perché au bord du plateau dominant la Conne, ce château féodal du XIIème siècle est un ancien repaire noble. Des huit tours qu’il comprenait, deux seulement du XIVème siècle, existent encore. Le château, restauré en 1875, se compose désormais de deux ailes donnant sur une cour carrée à mâchicoulis et créneaux. L’aile nord est moderne et dans un esprit néo-gothique. Un des deux tourelles carrées de l’aile ouest renferme une belle porte renaissance s’ouvrant sur un escalier à la romaine.

Dès les XIIème et XIIIème siècles, le Château est le théâtre de terribles assauts menés par les seigneurs des environs. Il fut, par la suite, chèrement disputé aux anglais. Incendié deux fois par les Huguenots pendant les guerres de religion, il est aussitôt reconstruit. Cet édifice majestueux a accueilli la production de vin pendant des siècles comme en témoignent les gravures au-dessus de la cheminée de la salle à manger principale. Depuis 1417, le Château de Saint-Cernin a appartenu à différentes familles issues de la noblesse.

INTERVIEW DES PROPRIETAIRES

L’HISTOIRE DU VIN LOCAL

Les vignobles du Périgord remontent à l’époque romaine. Le Château de Saint-Cernin est précisément situé dans le Périgord Pourpre décrivant la couleur des vins rouges produits dans la zone autour de la ville de Bergerac. L’histoire des vins locaux est liée à celle de sa rivière, la Dordogne, qui était le seul moyen de transporter les vins jusqu’à Bordeaux, point de départ vers le Nouveau Monde.

Notre équipe

Amoureux du vin, Robert Wessman a mûri son projet pendant plus de quinze ans pour élaborer des vins de renommée mondiale à partager entre amis et amateurs éclairés. Son aspiration est d’apporter sa contribution à l’histoire du Château et de participer au renouveau de la viticulture en Périgord Pourpre, avec des cuvées produites en Bergerac et Duras, en Languedoc et en Champagne.

Ksenia Shakhmanova, passionnée d’œnologie, est copropriétaire du domaine. Sa créativité et sa sensibilité artistique profitent à la Marque, elle participe à toutes les étapes clés de la vie du vignoble.

Gérard Basset, le plus primé des sommeliers, seul à avoir détenu simultanément les titres de Meilleur Sommelier du Monde, Master of Wine, Master Sommelier et le MBA Wine, s’est éteint le mercredi 16 janvier 2019. 

Nous tenons à rendre hommage à notre ami proche, pour tout ce qu’il a pu apporter dans le monde du vin et de la sommellerie, plus généralement à la profession et ses pairs et plus particulièrement pour tout le travail effectué pour le Château de Saint-Cernin. Il a joué un rôle essentiel dans la sélection et l’assemblage des vins. Tout notre soutien et nos pensées vont à son épouse Nina et son fils Romané.

Michel Rolland est l’oenologue référent du domaine. Il est également en charge de l’assemblage des blancs.

James de Roany intervient en tant que CEO et maître de chai.

Philippe Mathias est le responsable technique du vignoble.